affreux jojoComment organiser un anniversaire pour mon enfant et ses amis de classe ? et le réussir bien entendu.
Pour cela, rien de mieux qu’une chasse au trésor. Mais et la musique me direz-vous  ? c’est vrai une fête ne s’envisage pas sans des chansons, des danses qui sont aussi une bonne manière de se défouler.
Voici un extrait de l‘album Faut pas s’moquer des perroquets en téléchargement sur le site.
Vous allez pouvoir télécharger et imprimer les paroles de la chanson l’affreux Jojo dans cet article.
Bonne écoute.

Je suis comme un poisson dans l’eau
quand je vais à la plage
y’en a qui m’disent “c’est plus d’ton âge”
mais ce n’sont que des sots…
seaux en plastique, pelle et râteau
tous ces trucs là c’est pas vraiment ma tasse de thé :
moi j’emmène du poil à gratter
que j’glisse dans les maillots

C’est lui l’affreux jojo
la terreur de la plage
le p’tit monstre en maillot
qui met tout l’monde en rage
Quand il part à l’assaut
se lance à l’abordage
j’donne pas cher de votr’ peau…

tous aux abris gare au carnage !

Quand j’mets mon masque et mon tuba
c’est le branle-bas d’combat
je me faufile comme une anguille
et j’pince les cuisses des filles
j’nage sous les matelas pneumatiques
quand j’tire le bouchon on se croirait dans “Titanic”
j’fais boire la tasse aux plus p’tits qu’moi
les plus grands j’préfère pas…

J’balance du sable avec mes pieds
sur ceux qui s’font bronzer
et j’éclabousse toutes les nanas
j’sais qu’elles raffolent de ça
Quand j’aperçois un vieux papy
sous un parasol en train d’piquer son roupillon
j’vais m’asseoir à côté de lui
j’mets la radio à fond

Et quand à la fin d’la journée
tout l’monde repart, direction le supermarché
moi je commence à mettre au point
les blagues que j’ferai demain
les blagues que j’ferai demain
demain…

Cliquez pour télécharger les paroles de la chanson

Retrouvez toutes les chansons d’Autobus à Vapeur au téléchargement

et toutes les paroles des chansons de l’Autobus à Vapeur

Étiqueté avec :

1 commentaire sur “Paroles de la chanson pour enfants : L’affreux Jojo

  • 11 juillet 2018 à 14 h 59 min
    Permalien

    Ma pauvre femme que Dieu ait son âme m’appelait l’affreux Jojo, n’ayant pas grandi en France je ne connaissais pas l’origine de ce sobriquet ! Forcément elle avait un peu forcé le trait, mais elle n’en était pas loin 🙂
    Alan B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.