À 6 ans un enfant ne fait pas encore la part entre le réel et l’imaginaire et si des parents choisissent un jeu RouleTaBouille inadapté à l’âge des participants, les enfants peuvent être effrayés par l’histoire ou les personnages du jeu.
Non pas que celui-ci ou celle-ci soit effrayante, mais la mise en scène requise par le jeu va renforcer la crédibilité des personnages. Après avoir joué avec beaucoup de plaisir, l’enfant peut au moment de se coucher éprouver une inquiétude :
– Ce lutin si mignon ne va-t-il pas revenir ce soir dans ma chambre ?
– Ce pirate ne risque-t-il pas de me réclamer son trésor ?

Pour ne prendre aucun risque il faut impérativement respecter l’âge indiqué sur chaque aventure et ne pas vouloir griller des étapes.

Lorsque je suis sollicitée par des parents qui me demandent s’il peuvent adapter un jeu à des enfants plus petits, je réponds souvent que le jeu est faisable, mais l’histoire est trop complexe, trop inquiétante, ou le jeu trop long. Et que chaque âge a ses plaisir. Il faut éviter de griller des étapes si on ne veut pas transformer mes jeux en exercices scolaire.

L’imaginaire des enfants
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.