Rien qu’à lire le titre de l’article, je sens que vous fais peur. Comment oser affirmer d’emblée qu’il existe un meilleur livre et que le rend-t-il meilleur entre tous. Bon effectivement je m’emballe, mais mon enthousiasme ne date pas hier. J’ai découvert Moumine le troll il y a 20 ans et c’est Moumine qui a fait naître Cassandre cet autre moi-même. Lorsqu’on devient maman notre vision change, notre vie change et Moumine c’est une grande histoire familiale. Je suis certaine que c’est aussi celle de votre famille car cette histoire, c’est celle de toutes les familles avec ses joies et ses peines. Avec sa magie : la magie d’être ensemble. Je vais juste vous citer un petit passage et vous verrez que si vous aimez mes jeux, vous aimerez Moumine le troll le chef d’œuvre de Toves Jansson.

Je vous situe ce passage : les enfants ont découvert un chapeau dans une grotte et l’ont ramené à la maison, le chapeau était celui d’un magicien…

“Papa Moumine examina le chapeau sous toutes ses coutures, ensuite il s’en coiffa devant le miroir du salon.
Le chapeau était un peu trop grand et rendait la vue difficile, mais il faisait forte impression.
– Maman! cria Moumine, viens voir papa !
La Maman ouvrit la porte de la cuisine et s’arrêta sur le seuil, étonnée.
– Il me va ? demanda Papa Moumine.
– Je crois bien que oui, dit la maman. Oui , tu fais très viril comme ça. Mais il me semble qu’il est un peu trop grand.
– Et comme ça ? demanda le Papa en rejetant le chapeau en arrière sur la nuque.
– Hum oui, dit la maman. C’est très joli naturellement, mais je me demande si tu ne fais pas encore plus digne sans.

Papa Moumine se mira de devant, de derrière, de coté, et il posa enfin le chapeau sur la commode avec un soupir.
– Tu as raison, dit-il. Ce n’est pas toujours nécessaire d’améliorer sa présentation.
– Quand on est beau, on n’a pas besoin de chapeau, ajouta Maman Moumine avec bonté. Prenez encore des oeufs, les enfants, vous n’avez eu que des aiguilles de sapin dans le ventre pendant tout l’hiver !
Et elle retourna à sa cuisine.
– Mais qu’est-ce-qu’on va en faire demanda Snif. Un si beau chapeau !
– Nous pourrions nous en servir comme corbeille à papier, dit Papa Moumine.
– Puis il se retira au premier pour écrire ses mémoires (le grand livre où il est question de la jeunesse tumultueuse de Papa Moumine).

Le Renaclerican posa le chapeau par terre entre la commode et la porte de la cuisine.
– Comme ça, vous avez un meuble de plus, dit-il en ricanant, car le Renaclerican ne comprenait rien aux joies de la propriété.
Il aimait le vieux paletot qu’il portait depuis sa naissance (comment, nul ne le sait), et le seul bien auquel il tenait, c’était son harmonica.
– Si vous avez fini de déjeuner, nous allons voir ce que font les Snorques, dit Moumine.

Mais avant de sortir, il jeta ses coquilles d’œuf dans la corbeille à papier, car il lui arrivait d’être un Moumine ordonné.
Puis le salon resta vite. Dans le coin, entre la commode et la porte de la cuisine, il y avait le chapeau de magicien avec ses coquilles d’œuf au fond. Alors il arriva une chose étrange …”

 

Voilà le petit extrait de ce merveilleux livre que je voulais vous présenter. J’ai choisi ce passage particulier vous faire sentir les deux niveaux de lecture qu’il propose et le plaisir partagé que vous allez prendre à découvrir ce livre qui offre un clin d’œil  bienveillant sur cette drôle de famille et son fonctionnement, qui ne sera pas sans vous rappeler la vôtre. Sans compter la magie de l’histoire qui va enchanter vos enfants et que “la chose étrange” qui termine cette citation laisse présager.

Croyez-moi emprunter-le !

à découvrir

jeux-de-pistechansons-comptinesjeu-enigmes

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.